Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bravo à l’association “Les Amis de Chréa” …

par Atlas Blida 3 Novembre 2013, 19:09 Revue de presse... Environnement

L’ORIGINE des derniers incendies est depuis sur la bouche de tous les habitants de l’Atlas mitidjien et cela n’a pas laissé indifférent l’association des “Amis de Chréa”. Nous sommes heureux d’entendre des mots et des expressions comme : « enquête », « interrogations », « nouveau terrorisme », … Il est temps de délaisser les discours que nous avons l’habitude d’entendre chaque année : « Pas de soucis. Normal ! Ces incendies ont pour origine la chaleur et ils s’aggravent à cause du vent… Vous pouvez vous rendormir. ». Cela, il en sera plus question ! Nous exigeons, désormais, des explications sérieuses. En effet, comment se fait-il que chaque année, des dizaines de feu peuvent s’allumer en même temps dans tout l’Atlas mitidjien (blidéen/médéen) en des jours précis (chaleur + bourrasques de vent) d’Est en Ouest de l’Atlas mitidjien (flancs nord, flancs sud, centre)… Là c’est trop dur à ingurgitez voyez-vous ? Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie s’il vous plaît !

Certes, nous ne nions pas que le feu puisse être d’origine accidentelle, naturelle ou à cause de certains insensés qui n’ont pas trouvés d’autres endroits pour leur barbecue si ce n’est au milieu d’arbres centenaires… Nous ne nions pas aussi la mafia du charbon mais cela reste vraiment exceptionnel pour la simple et bonne raison que les incendies que nous subissons touchent SURTOUT des zones inaccessibles comme les flancs escarpés, les sommets, les ravins, … Quel est l’intérêt pour les charbonniers ? Nous avons passé l’âge des contes s’il vous plaît !

Presque chaque natif de la région possède une parcelle de terre dans l’Atlas. Sur ces terres nous trouvons du bétail, de la volaille, des ruchers, des potagers, des oliviers et autres arbres fruitiers, … Qui va s’amuser, chaque année, à incendier la nature et mettre en péril son propre gagne-pain, celui de son père, son frère, son oncle, son cousin, son voisin ? Tout le monde se connaît trop bien sur place.

Dans certaines partie de l’Atlas des incendies se sont déclarés même sur des flancs très escarpés : ils sont provoqués délibérément grâce notamment à des pneus que les pyromanes enflamment et font rouler à partir des hauteurs. Au passage, la roue laisse couler à terre de la matière enflammée. Il a été retrouvé des carcasses de pneus qui ont servis à ces funestes actions à plusieurs endroits y compris au milieu de terrains privés ! La roue finira par tourner pareillement pour les incendiaires…

Les conséquences des incendies de 2012 qui ont touchés l’Algérie y compris l’Atlas mitidjien sont nombreuses ; à titre d’exemple, nous vous présentons, ci-dessous, quelques images choc sur les hauteurs de Bougara/Ouled Slama (w. de Blida, Algérie) près de Tizi Bourrou. Après les incendies qui ont décimés une forêt entière de chênes (!), des charbonniers d’un jour (travaillant pour qui ?) se sont mis à ramasser le charbon et à achever, à l’aide de tronçonneuses, les derniers arbres calcinés.

Bravo à l’association “Les Amis de Chréa” …Bravo à l’association “Les Amis de Chréa” …

M. KHECHNA Yacine, Président de l’association des “Amis de Chréa” vient de s’exprimer dans “Le Quotidien d’Oran” en date du 02.10.2013 à travers un article intitulé : « Les Amis de Chréa » demandent une enquête sur les incendies » et signé MANSOUR Tahar (Merci à lui !). L’article dans son intégralité :

 

Même si cette année les feux de forêts n’ont pas été trop nombreux, il n’en demeure pas moins que des centaines d’hectares d’arbres, de maquis et de broussailles sont partis en fumée, détruisant le couvert végétal et conduisant vers un véritable désastre écologique si jamais le feu s’étendait au Parc national de Chréa. D’ailleurs rien que pour ce parc, près de 200 ha ont été détruits par les incendies, cette année et c’est déjà trop ! Bien sûr, la Protection civile et les services des forêts font tout ce qui est en leur pouvoir, pour préserver le Parc de Chréa, mais il vaut mieux prévenir ces incendies qu’essayer de les éteindre, quand ils se déclenchent.

Et c’est dans ce sens que l’association «Les Amis de Chréa», par la voix de son président, M. Yacine Khechna, qualifie ces feux, qui se déclenchent un peu partout, de «crimes contre la nature» et de «nouveau terrorisme» car, affirme-t-il: «l’être humain est le 1er responsable de cette calamité, que ces incendies aient été déclenchés, volontairement ou pas». Le président de l’association s’étonne que «tant de feux se déclarent, au même moment, dans plus de douze endroits différents, à travers la wilaya» et appelle les services spécialisés à mener leurs enquêtes pour découvrir les auteurs de «ce crime». Il rappelle que «ce patrimoine ne nous appartient pas et qu’il appartient aux générations futures qui pourraient, peut-être, nous pardonner d’avoir consommé tout le pétrole mais pas d’avoir brûlé nos forêts qui sont leur oxygène et leur vie». M. Khechna appelle les pouvoirs publics à ouvrir une enquête approfondie pour déterminer les causes exactes de ces véritables sinistres et punir les auteurs, s’il y en a. Enfin, M. Khechna affirme que l’association qu’il préside «ne compte pas s’arrêter là et va réagir pour arrêter ce massacre», comme il appelle tous ceux qui sont contre ce «crime» de se joindre à eux pour préserver notre richesse naturelle qui est représentée, à Blida, par le Parc national de Chréa.

Source : http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5189800&archive_date=2013-11-02

 

Egalement, le quotidien algérien “El Watan” a publié le 29.10.2013 un article intitulé : “Blida : des feux de forêt et des interrogations !” signé BENZERGA Mohamed (Merci à lui !). L’article intégral :

 

Quelques 100 hectares de forêt ont été ravagés par les flammes, entre vendredi et samedi, dans la wilaya de Blida.

D’après une source émanant de la direction des forêts de cette wilaya, il y a eu 25 incendies qui ont touché les hauteurs de Blida, Oued Djer, Bouinan, Larbaâ et Bougara. «La situation est maîtrisée. Nous avons réussi à circonscrire tous les feux. Sauf que nos éléments restent vigilants du côté de Oued Aberrar, entre Blida et Chréa, car là il y a risque de récidive», déclare Chettoum Abdelaziz, chargé de communication auprès de la conservation des forêts de Blida.

Pour le président de l’association ‘‘Les Amis de Chréa’’, il ne faut pas se contenter de dire que la cause de ces incendies reste liée à la vague de chaleur et aux vents chauds. Il avance qu’il y a une bande de criminels qui sévissent à Chréa et dont le but est de détourner le bois. «Je demande qu’une enquête soit ouverte pour arrêter ceux qui sont derrière ce crime. D’ailleurs, et avant même ces incendies, plusieurs arbres de Beni Ali ont été abattus par des inconnus, alors que rien n’a été fait pour enquêter sur ce grave phénomène», insiste-t-il.

Source : http://www.elwatan.com/regions/centre/blida/blida-des-feux-de-foret-et-des-interrogations-29-10-2013-233019_150.php

 

Pour revenir sur les faits :

1) http://atlas.blida.over-blog.com/les-pyromanes-sont-de-retour-dans-l’atlas-mitidjien-…

2) http://atlas.blida.over-blog.com/2013/10/bis-repetita-mais-qui-arrêtera-et-punira-les-terroristes-incendiaires-de-l’atlas-mitidjien-….html

3) http://atlas.blida.over-blog.com/premières-images-choc-des-actes-criminels-qui-secouent-l’atlas-mitidjien-photos-vidéos-…

 

“Les Amis de Chréa”

Blog : http://lesamisdechrea.webou.net

Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Association-les-Amis-de-Chréa/308848802496829?fref=ts

https://www.facebook.com/lesamisdechrea

 

M. KHECHNA Yacine, Président de l’association “Les Amis de Chréa” et le logo (inscrit dessus “AMIS”) :

Bravo à l’association “Les Amis de Chréa” …Bravo à l’association “Les Amis de Chréa” …
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page