Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les légumineuses dans le Petit Atlas …

par Atlas Blida 14 Avril 2016, 09:17 Cuisine de l’Atlas blidéen-de la Mitidja... Traditions de l’Atlas blidéen... Produits du terroir...

Source des images : Flickr
Source des images : Flickr
Source des images : Flickr
Source des images : Flickr
Source des images : Flickr
Source des images : Flickr

Source des images : Flickr

Les légumineuses, riches en protéines, sont cultivées par les Amazighs depuis l’antiquité. Dans le Petit Atlas (“blidéen”), les Atlassiens ont, de tout temps, produit en quantité considérable des fèves (ivawen), des févettes (tibiwt), des lentilles (a3dhes, l3idhes), des pois chiches (lHimes), diverses variétés d’haricots (ivawen iroumiyen, loubyeth) et de petits pois (thajelvants, thakerselts).

La toponymie est là pour témoigner du lien étroit entre les Atlassiens et ces joyaux de la terre à l’instar d’“Ighzer Ivawen” (La Rivière aux Fèves), “Thaqaɛets Ivawen” (La Parcelle aux Fèves), “Thighezrin n Tjelvants” (Les Ruisseaux des Petits pois), ...

Dans le Petit Atlas, les légumineuses sont consommées de différentes manières :

Lorsqu’elles sont fraîches, elles entrent dans la composition de plats comme le couscous fin aux fèves tendres (aseksou s ivawen ileqqaqen), … Les fèves fraîches sont tellement prisées qu’on en fait des colliers (thaSebHat n ivawen) qu’on cuit à la vapeur et sur lesquelles on verse de l’huile d’olive ou qu’on fait revenir dans du beurre. Les cosses des fèves fraîches (thakhechwalts n ivawen) sont aussi appréciées.

Lorsqu’elles sont sèches, les légumineuses sont stockées dans les jarres à provisions (igerradj) pour l’hiver et ainsi être cuisinées à tout moment comme nnayer, la première dent de l’enfant, … On privilégie les légumineuses sèches pour la sauce du couscous comme celle à base de fèves, de pois chiches ou de lentilles. Ces dernières sont aussi utilisées en accompagnement des pâtes traditionnelles (thourkimts s lɛidhes). Les légumineuses sèches peuvent également être réduites en farine pour en faire une bouillie comme celle à base de fèves (abisar), différents pains comme celui à base de farine de fèves sèches et de blé (aghroum ibawen) ou celui à base de farine de petits pois secs et de blé (aghroum n jelvants). Enfin, en associant les farines de légumineuses comme celle de pois chiches à celle de céréales (blé, orge ou maïs) lié à de l’huile d’olive (beurre) et du miel (sucre) on obtient un plat à effet énergétique (arkoul, thabsist, tharwints).

 

---

Source photos : panoramio, flickr

Lexique extrait de : « Tachelhit de l’Atlas blidéen », EL ARIFI Samir, http://atlas.blida.over-blog.com/2015/11/lien.officiel.telechargement.publications

Source article : http://atlas.blida.over-blog.com/2016/04/les-legumineuses-dans-le-petit-atlas.html

---

#AtlasBlidéen #PetitAtlas #TachelhitAtlasBlidéen #Tamazight #PatrimoinePetitAtlas #Mitidja #Blida #Médéa #Boumerdès #Bouira #AïnDefla

commentaires

Haut de page