Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le ramadan dans le Petit Atlas …

par Atlas Blida 6 Juin 2016, 18:52 Traditions de l’Atlas blidéen... Islam | ⵍⵉⵙⵍⴰⵎ

Dda Amar des Aït Misra a eu l’occasion de s’exprimer le jour de la zerda atlassienne du 21.05.2016 au sujet du mois de ramadan « ramṭane » (désolé pour la qualité du son de la vidéo). En résumé, dans cet entretien, il souhaite à tous un bon ramadan. Il nous rappelle que les Atlassiens se réjouissaient dès la nouvelle lune indiquant le mois de chaɛbane « ayyour n chaɛbane » durant lequel ils jeûnaient un jeûne surérogatoire.
Il évoque aussi le but du jeûne ; le Seigneur met à l’épreuve Sa créature en la privant de nourriture jusqu’au soir.
Il s’étale sur le repas de rupture du jeûne « lefḍour » avec la soupe atlassienne à base de céréales concassées « chorbeth ouwarkoul ». Celle à base de blé concassé est nommée : « chorbeth n lefrik », celle à base d’orge concassé : « chorbeth n tsemẓine », il mentionne aussi une soupe simple nommée « chorbeth takeslant » à base de fèves, de lentilles et de pois chiches.
Ils préparaient aussi un plat à base de poulet ou de viande : « ledjwaz s iyaziḍen/s weksoum ».
Puis il nous explique que les céréales « imendi » étaient moissonnées et entreposées dans une pièce ; les femmes les battaient à l’aide de bâtons « igeḍman » pour extraire les grains de céréales des tiges végétales « thalga ». Les grains étaient ensuite cuits à la vapeur dans un couscoussier « tabchoucht ». Après leur séchage, ils étaient mis à dorer dans un poêlon en terre cuite « afane ». Enfin, ils étaient moulus et tamisés jusqu’à l’obtention d’une semoule moyenne utilisée dans de nombreux plats atlassiens comme la fameuse soupe du ramadan. Cette semoule se nomme « lefrik ouwarkoul » quand il s’agit du blé ou « youzan n temẓine/thiwzine ouwarkoul » quand il s’agit de l’orge.
Il nous informe qu’ils se levaient avec le chant du coq pour le repas d’avant l’aube « sḥor ». Ils regardaient l’heure et ils prenaient leur repas qui était composait de soupe « chorbeth ». Également, ils préparaient impérativement le couscous aux fèves et aux lentilles accompagné soit de lait frais « ighi », de sauce, de lait fermenté « rayeb » ou de beurre « oudhi ».
Enfin, il nous informe que lorsque le ramadan tombait en période hivernale, contrairement à l’été, ils préparaient plutôt du couscous ou du berkoukes « aberkoukes ».
---
Merci à Otsmane Mohamed pour la réalisation de la vidéo.
---
‪#‎AtlasBlidéen‬ ‪#‎PetitAtlas‬ ‪#‎TachelhitAtlasBlidéen‬ ‪#‎Tamazight‬ ‪#‎PatrimoinePetitAtlas‬ ‪#‎Mitidja‬ ‪#‎Blida‬ ‪#‎Médéa‬ ‪#‎Boumerdès‬ ‪#‎Bouira‬ ‪#‎AïnDefla‬
---
Lien : https://www.youtube.com/watch?v=8jdAUO6i9tk

commentaires

Haut de page