Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La crêpe « mille trous » dans le Petit Atlas (blidéen) …

par Atlas Blida 8 Août 2016, 20:09 Cuisine de l’Atlas blidéen-de la Mitidja... Traditions de l’Atlas blidéen...

http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html
http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html
http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html
http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html
http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html
http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html
http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html

http://atlas.blida.over-blog.com/2016/08/la-crepe-mille-trois-dans-le-petit-atlas-blideen.html

La crêpe dite « mille trous » est répandue chez l’ensemble des Amazighs. Elle fait partie des mets rassasiants les plus appréciés des Atlassiens qui la nomment au choix : “avaghrir”, “avaghrir ouwafane”, “thaghrifine, thighrifine” ou encore : “thimɛatsvine”
Elle se consomme souvent, parfois plusieurs fois dans le mois, et ce tout le long de l’année, comme repas de midi ou du soir et pour tous les événements de la vie.
C’est une crêpe blanche à la fois épaisse, légère et spongieuse à base de semoule de blé “aren”, de levure “ighes” et de sel.
Elle se cuit traditionnellement sur un poêlon en terre cuite, lisse et sans motifs “afane”, “mserrah’”. Afin de donner au poêlon des propriétés anti-adhésives, les anciens chez les Ayth Mousa et les Ayth Khlifa frottaient ce dernier avec un morceau de raquette de figuier de Barbarie “amh’ough tsazarth yiromiyen”. Pour avoir des crêpes parfaites « aux mille trous » nos grand-mères, naturellement candides, faisaient en sorte que personne ne passe à proximité du poêlon durant la cuisson.
La crêpe est servie imbibée 1. d’un mélange de beurre frais “oudhi, dhen ah’ourri” et de miel “thamemth” (ou de glucose “ɛsila”), ou 2. de beurre salé “thourayth” ou 3. d’huile d’olive “zith ouzemmour”.
Certains saupoudrent la crêpe avec du sucre. D’autres, durant la cuisson, cassent sur la crêpe un œuf puis l’étalent sur toute sa surface comme cela est attesté chez les Ayth Mousa et les Ayth Mis’ra.
---
Lien photos :
http://www.panoramio.com/user/5494750
Lien article : http://atlas.blida.over-blog.com/La-cr%C3%AApe-%C2%AB-mille-trous-%C2%BB-dans-le-Petit-Atlas-blid%C3%A9en-%E2%80%A6​
---
‪#‎GastronomiePetitAtlas‬ ‪#‎AtlasBlidéen‬ ‪#‎PetitAtlas‬ ‪#‎TachelhitAtlasBlidéen ‬‪#‎Tamazight‬ ‪#‎PatrimoinePetitAtlas‬ ‪#‎Mitidja‬ ‪#‎Blida‬ ‪#‎Médéa‬ ‪#‎Boumerdès ‬‪#‎Bouira‬ ‪#‎AïnDefla‬

commentaires

Haut de page