Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douar Garsif

par Atlas de Blida ; le Pays de la verdure 30 Janvier 2011, 00:00 Signification de toponymie de l’Atlas blidéen...

34/"Garsif" Le nom de ce village vient se compose de la préposition « gar » (entre) et du nom « asif » qui signifie « rivière, oued ». Il s’agit d’un endroit situé entre deux rivières. Ce toponyme peut être trouvé dans d’autres endroits de l’Afrique du Nord. En Kabylie, il existe un village qui s’appelle Igersafen (Iguersafene sur la cartographie), nom masculin pluriel qui pourrait être traduit par « les gens/ceux d’entre les rivières ». Il s’agit d’un village qui se situe dans le versant ouest du massif forestier de l’Akfadou (entre Béjaïa et Tizi-Ouzou). Au nord du Maroc (dans la région du Rif), il existe une ville qui s’appelle également « Guercif » (Gersif). Le toponyme « Garcif » de l’Atlas blidéen montre bien que le mot « asif » est attesté ou, au moins, était en usage dans le kabyle de la région. Cependant, le mot le plus utilisé pour « rivière » dans le kabyle de la région est « iɣzer », mot qui est surtout utilisé dans les dialectes zénètes de l’Atlas tellien (Dahra [Tipaza, Ain Defla, Chlef], Amoucha, chaoui, rifain, etc.). (Omar Mouffok – www.imedyazen.com)

commentaires

Haut de page