Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Atlas blidéen peut accueillir de nouveau ses enfants ...

par Atlas de Blida ; le Pays de la verdure 5 Septembre 2011, 13:25 L’Atlas blidéen majestueux...

Un extrait que nous avons trouvé et qui mentionne l’Atlas blidéen…

 

« […] L’arrière-pays montagneux est plus favorable au tourisme de randonnée et de découverte et au tourisme intérieur de week-end. La Kabylie avec le Djurdjura, l’Atlas blidéen offrent à quelques heures d’Alger des possibilités d’alpinisme et de ski 1 à 3 mois par an. […]. »

 

Source : M. Widmann, « Le tourisme en Algérie », p. 24. Doc en ligne : ici.

 

Lire lextrait original... Cliquez sur limage pour lagrandir :

 

M. Widmann, Le tourisme en Algérie , p. 24.

 

Le point culminant de l’Atlas blidéen (Koudiet Sidi Abdelkader El Djilani. V. ici) dépasse les 1600 mètres… Chaque année l’Atlas blidéen se couvre de son manteau blanc… les chutes de neige peuvent être importantes selon les années et les endroits… Egalement, l’Atlas blidéen offre la possibilité de faire de la randonnée… néanmoins, il est dommage que cette activité se concentre surtout dans la partie occidentale de l’Atlas blidéen (d’autant plus que la sécurité a gagné du terrain). Autre atout de l’Atlas blidéen : la visite des vallées, les dizaines de sources d’eau (rarement mises en valeur), le thermalisme (Hammam Melouane), les oueds, les chutes d’eau plus ou moins importantes, … Il y a tellement à faire et à refaire dans l’Atlas blidéen…

 

Parlons des autochtones de l’Atlas blidéen… Nous disons que ceux qui ont encore leurs terres en montagne et sur les premiers contreforts ont tout a gagné… ils doivent s’organiser et y retourner ou du moins mettre en valeur leurs terres : ils n’en seront que gagnants grâce à la Bénédiction qu’Allāh a mis dans la terre de l’Atlas blidéen car tout y pousse pratiquement : figuiers, amandiers, cerisiers, châtaigniers, grenadiers, oliviers, pommiers, citronniers, orangers, … divers légumes et herbes propres à la consommation, … sans oublier les possibilités pour la pratique de l’apiculture, de l’élevage (vaches, moutons, chèvres, poules, lapins, …). Si les gens savaient… s’ils savaient… notamment les jeunes ! Les habitants des piedmonts de l’Atlas blidéen n’ont-ils jamais entendu leurs aînés loués la vie dans l’Atlas blidéen ? Aujourd’hui, la sécurité avance à grand pas et notre région est bien sécurisée. Nous avons les moyens que nos parents n’avaient pas, … nous n’avons pas d’excuses ! Et pourquoi l’Atlas blidéen n’accueillerait-il pas de nouveau ses enfants comme il a accueilli leurs ancêtres il y a de cela des siècles jusqu’à ce que l’abominable colonisation (en très grande partie) et le terrorisme frappent notre région… Rien n’est impossible frères et sœurs ! Ces derniers temps, on ne parle que de l’habitat rural et des moyens mis en œuvre pour faciliter la vie dans ces régions… Que les enfants de l’Atlas blidéen s’organisent alors ! pour que vive la terre de leurs ancêtres à moins qu’ils ne préfèrent vivre serrés dans les villes le visage tourné face à de grands espaces verdoyants...

 

Des photos de lAtlas blidéen, Région de Laazayeb, Tafrant, Taourga (Hauteurs de Amroussa, Bouinan, W. de Blida) et Iyt Arif/Béni Arif (Hauteurs de Bougara, W. de Blida) :

 

- http://www.panoramio.com/user/5494750/tags/Laazayeb

- http://www.panoramio.com/user/5494750/tags/Tafrant%20et%20Taourga

- http://www.panoramio.com/user/5494750/tags/B%C3%A9ni%20Arif

commentaires

Haut de page