Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le figuier de Berbérie dans le Petit Atlas (blidéen) ...

par Atlas Blida 5 Août 2017, 12:39 Environnement ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ ⴰⴱⵍⵉⴷⵉ | Tamazight de l’Atlas blidéen...

Le figuier de Berbérie dans le Petit Atlas (blidéen) ...
Le figuier de Berbérie dans le Petit Atlas (blidéen) ...
Le figuier de Berbérie dans le Petit Atlas (blidéen) ...
Le figuier de Berbérie dans le Petit Atlas (blidéen) ...
Le figuier de Berbérie dans le Petit Atlas (blidéen) ...

Le figuier de Berbérie ou de Barbarie (opuntia ficus-indica) porte les noms suivants dans la région atlassienne : “thazarth yiromiyen”, “lɛer’sa n karmous” ou encore : “karmous n ns’ara, kemassara, komossara”. Il est à signaler qu’il se nomme également “zaɛboul” dans d’autres dialectes amazighs, or il s’avère que dans le Petit Atlas la forme “zaɛbel” est attestée en toponymie au moins trois fois : “Bou Zaɛbel” chez les Ayth Moussa et les Ayth Misra et “Thala n Zaɛbel” chez les Ayth S’aleh’. Celui des Ayth Moussa est très connu, c’est justement un village réputé pour ses figuiers de Berbérie qui y poussent en abondance et la présence du préfixe “Bou” va dans ce sens [1], ainsi, ce toponyme pourrait signifier : “La localité du Figuier de Berbérie”. Quant au dernier, il est évident que la majorité des hydronymes atlassiens sont liés à des végétaux, il pourrait donc signifier : “La Source des Figuiers de Berbérie”.
Le figuier de Berbérie est bien intégré dans les paysages atlassiens même si son aire de répartition est inégale. On a l’habitude de le voir autour des vergers atlassiens, le long des chemins, autour des hameaux et même dans les localités escarpés où il s’est adapté. Localement, deux variétés sont attestées : une avec de grandes épines “bou zett’ih’”, “oumm chchouk” et l’autre presque inerme “serti” ou “sertiya”.
Le figuier de Berbérie est une plante qui pe
ut atteindre 5 mètres de haut et vivre jusqu’à un siècle. Il est composé de cladodes (raquettes pouvant atteindre 40 cm de long, 25 cm de large et 3 cm d’épaisseur) appelées en atlassien : “amh’ough tsazarth yiromiyen”, “aferroug”, “amejjoug” ou “aferroug n karmous” (d’où le toponyme “Iferrougen” chez les Ayth S’aleh’ et le patronyme “Ferrouga” ?). Chez les Ayth Moussa et les Ayth Khlifa, elles sont frottées sur le poêlon en terre “afan” pour ses propriétés anti-adhésives avant la cuisson des crêpes épaisses “avaghrir” alors qu’aujourd’hui, certains utilisent un morceau de savon ! Ces cladodes sont tapissées d’épines “asennane n karmous” ou “asennane n tsazarth yiromiyen” et qui fleurissent au printemps en donnant de jolies fleurs jaunes “talelloucht n karmous” ou “anwar tsazarth yiromiyen”. Chez les Ayth Khlifa, les fleurs de figuier de berbérie sont utilisés en décoction pour lisser naturellement les cheveux et en infusion pour traiter les maux de ventre.
Les Atlassiens tirent profit du figuier de Berbérie principalement pour son fruit juteux “taɛaqqayt n karmous” ou “thah’ebbats n tsazarth yiromiyen”. Afin de cueillir les fruits sans se frotter aux épines, les Atlassiens utilisent une longue perche dont l’extrémité est fendue en trois parties, cet outil traditionnel se nomme “aghanim tsazarth yiromiyen”, “thaqarrachth” ou encore “aferrach”. Après la cueillette, les petites épines (glochides) collées aux fruits sont éliminées en les frottant à l’aide d’un bouquet d’inule visqueuse (dittrichia viscosa) “amagramane” ou de branches de pistachier lentisque (pistacia lentiscus) “afad’is” ou “amadhagh”. Le fruit est enfin débarrassé de sa peau épaisse “thakhechwalts” (“khechwala” en daridja) pour être dégusté. Par ailleurs, certains fruits du figuier de Berbérie de couleur violette restent chétifs “djayh’a”, ces derniers, impropres à la consommation, sont récoltés chez les Ayth Moussa puis coupés en deux et utilisés sur la peau pour traiter des affections dermatologiques.
---
[1] autres exemples chez les Ayth Moussa : “Bou Khelfane” (La localité des Chênes verts), “Bou Welbane” (La localité des Acacias), “Bou Sedra” (La localité des Jujubiers de Berbérie), …
---
Photos : EL ARIFI Samir
Lien article : http://atlas.blida.over-blog.com/le-figuier-de-berberie-dans-le-petit-atlas-blideen

---

#AtlasBlidéen #PetitAtlas #TachelhitAtlasBlidéen #Tamazight #PatrimoinePetitAtlas #Mitidja #Blida #Médéa #Boumerdès #Bouira #AïnDefla #Tipaza #Alger

commentaires

Haut de page